ENFANT INTERIEUR

« Il est là.

Puissant, je ressens sa présence de manière bien plus forte qu’habituellement.

Il est là, juste à côté de moi. Il a toujours été là, mais aujourd’hui, je le ressens de manière bien plus présente.

Mes oreilles bourdonnent et vibrent de plus en plus fort.

Il est là, il me rassure, il me dit de laisser faire le processus, je vais commencer à entendre des voix.

Le bourdonnement est de plus en plus fort, une pression intense dans mes oreilles, douloureuse.

Et puis le bourdonnement devient moins intense, il est toujours là.

Je commence à entendre clairement et nettement la voix d’une petite fille qui me dit qu’elle ne peut pas sortir. Elle est coincée là, je ne sais où. Et je me mets à pleurer, elle pleure à travers moi car elle ne peut pas pleurer de là ou elle est. »

 

Ecouter avec courage la présence du bourdonnement de notre enfant intérieur, prisonnier dans notre corps d’adulte. L’entendre, lui laisser la place, le laisser exprimer ses émotions.

Ne pas le faire pour soi mais pour lui qui a tant besoin d’espace, de place, d’être entendu…

Offrir à notre enfant intérieur ce dont il a besoin et tout ce dont il a manqué, le prendre dans nos bras, lui offrir de la liberté, de la bienveillance et de l’amour.

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.