CONTRAIRES

Présence de l’absence de pensée.

Sens dans l’absurde.

Silence dans le brouhaha.

Absence au coeur même de la présence.

Vide plein et plein vide.

Lumineuse ombre, Sombre lumière.

 

Les contraires sont une invitation à trouver une sorte d’équilibre, d’entre deux, de voie du milieu.

Ils sont la porte ouverte sur la découverte du tout uni, de l’immobilité apparente et de l’éternel présence au coeur du silence intérieur.

Celà ouvre à l’impermanence, à l’hésitation, à l’oscillation et aux choix permanents inhérents à notre condition humaine. Quelque soit notre posture, nous ne pouvons faire autrement que de choisir, même dans un non choix en apparence.

La prise de conscience des contraires est une invitation à acter consciemment ses choix et ainsi à orienter sa vie.

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.