ÉQUILIBRE

Reconnexion à soi, en douceur, calmement, sans accroche.

Il s’agit de trouver une forme d’équilibre entre la discipline et le lâcher prise.

Les tensions sont présentes, il serait si simple de se laisser aller à une léthargie agréable qui endort les sens… Mais cela serait comme laisser mourir l’être qui a besoin d’action et de mouvement pour sentir la puissance de vie couler en lui.

Il serait plus confortable de rester là, dans ses acquis, dans la facilité… Mais c’est dans la difficulté et l’effort que la personnalité se construit. 

Chaque nouveau pas est symbole d’évolution, d’ouverture, de perceptions et de croissance.

Il suffit de trouver la juste limite, le fin équilibre entre la croissance et le repos, entre l’effort et le réconfort. 

Chaque jour est l’occasion d’apprendre un peu plus, de réajuster sans interruption cette fine limite pour trouver ce qui est juste en chaque instant.

Une forme de discipline dans le lâcher prise tout en sachant lâcher prise dans la discipline. 

Comme toujours, l’équilibre est fin et tout cela peut sembler paradoxal… Mais là est justement la beauté de la vie, émerveillement, renouvellement, un regard qui semble s’ouvrir à l’infini et ou le majestueux se fonde dans la densité.

En s’autorisant chaque jour à tester cet équilibre en chaque instant, nous nous ouvrons à l’essentiel. Dans cette recherche, seulement une pleine présence peut trouver l’acte ajusté pour équilibrer ce qui doit l’être.

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.