100 jours

INSTABILITÉ

Il est plus facile dans la vie d’avoir des certitudes que des incertitudes. Ces dernières insécurisent et instaurent le doute.

Il est plus facile d’ignorer, de penser savoir et connaître car cela instaure une certaine forme de stabilité sécurisante. Cependant cela est un leurre.

Il s’agit de connaître la quantité d’instabilité et d’insécurité que nous sommes capable de contenir, cela définit notre capacité à changer, à aller de l’avant, à se transformer.

C’est dans ce courant instable qu’il est possible d’évoluer et de se réaliser. Dans la sécurité stable des évènements de vie, rien ne bouge, rien évolue, tout se fige.

Plus la capacité et l’ouverture au changement est grande, plus il est possible d’avancer et de se transformer.

Il s’agit là de tout un apprentissage…

Avoir l’élan de changer. 

Trouver en soi les ressources pour casser l’équilibre précédemment obtenu.

Prendre le risque de le briser. 

Puis enfin se lancer.

Mettre en oeuvre tout ce qui est nécessaire avec une bonne dose d’énergie afin de retrouver temporairement un équilibre. 

Quel programme!

Et cela se passe à bas bruit chaque jour, à chaque pas… 

Et puis des fois, cela est plus visible, plus grand, plus impressionnant… Mais le mécanisme reste le même.

Quelle chance de pouvoir apprendre un peu plus chaque jour à transformer son quotidien, ses relations et son être. 

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *