PROFONDEURS

Il existe dans le fond des océans un calme et une tranquillité profonde.

Loin des remous, de la luminosité et du vacarme de la surface, il existe dans les profondeurs un silence englobant et apaisant.

Simplement bercé par un doux va et vient à peine perceptible, cela donne la sensation d’être au cœur de l’univers animé d’un mouvement lent et régulier, comme une respiration.

Flottant au centre, il est possible de lâcher, de se laisser porter.

Nous pouvons tout déposer, donner, délaisser.

Il ne reste plus que ce mouvement, ce va et vient.

Nous pouvons retrouver cette sensation d’être unis, en harmonie avec ce qui nous entoure, comme si notre respiration et celle de la Terre étaient intimement reliées, connectées.

Choisir l’état des profondeurs de notre être, c’est se relier à l’essence même de qui nous sommes. C’est découvrir toute la profondeur en soi et ressentir tout le calme qui nous habite.

Faire le vide en soi permet d’apaiser la tourmente de la surface, de laisser la tempête rugir en surface mais rester parfaitement paisible à l’intérieur.

A chaque instant de notre vie, nous pouvons choisir de se laisser descendre dans les profondeurs de notre être pour nous reconnecter à la puissance de notre essence et de notre silence intérieur.

Quelques que soient les circonstances extérieures, cet état des profondeurs est toujours présent, il suffit juste de s’y reconnecter et de le laisser nous immerger.

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.