ÉMOTIONS REJETÉES 

Colère, douleur, pleurs, stress, angoisse, peur, fatigue, tension… Tellement de choses que l’on refuse, que l’on rejette. Toutes ces choses que l’on ne veut pas voir, que l’on ne veut pas sentir et que l’on refoule à l’intérieur. Cependant ses émotions doivent être senties, évacuées. Elles doivent être vécues, sinon elles rongent de l’intérieur. Ces émotions sont saines, ce qui est malsain c’est de les contenir, de les garder, de les refuser.

Chaque jour des événements arrivent et déclenchent certaines de ses émotions et sensations. Il est important de les écouter, d’y prêter attention, de rentrer dedans, de les explorer, de les vivre.

Pour cela il est nécessaire d’avoir du temps de calme, d’arrêt, de silence dans nos vies effrénées pour se connecter à l’intérieur et être en écoute de ce qui se passe pour soi. 

Trouver ce temps demande une forme de discipline intérieure, un effort nécessaire pour s’arrêter, se poser, et ne rien faire. Il s’agit d’être juste là, à l’écoute, de prendre connaissance, de se laisser être et de se découvrir.

La question que nous pouvons nous poser est de savoir pourquoi nous sommes tous rentrés dans cette course folle, sans nom, sans sens, dans l’absence de silence, de conscience, dans l’absence de nous-mêmes. 

Est-ce une fuite ? Est-ce un déni ? 

Une des premières pistes et d’être à l’écoute de ses émotions que l’on renie, de les accueillir et les accepter, de les laisser vivre et par cela de se laisser vivre, de se laisser être.

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.