FLUIDITÉ

Si la fluidité pouvait s’écrire, je l’écrirais ici

Si la fluidité pouvait s’exprimer, je la chanterais

Si la fluidité pouvait s’écouter, je la jouerais au violon

Si la fluidité pouvait s’observer, je la regarderais du haut d’une montagne

Si la fluidité était un ami, j’accepterais son aide

Si la fluidité était un don, j’accepterais de la recevoir

Si la fluidité était un cadeau, je l’offrirais

Si la fluidité était une personne, je l’admirerais

Si la fluidité était un enseignement, je l’écouterais avec attention

Si la fluidité pouvait se recueillir, je l’accueillerais comme un bien précieux

Si la fluidité pouvait se manger, je m’en délecterais délicatement

Si la fluidité pouvait m’éclairer, je suivrais sa lumière

Si la fluidité pouvait se sentir, je la laisserais me toucher et couler en moi

S’il était possible de plonger dans la fluidité, je me fondrais en elle en oubliant qui je suis.

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.