JOIE

Cela commence souvent comme une explosion. L’esquisse d’un sourire qui se transforme en l’éclosion de ce sentiment si particulier.

La Joie commence toujours par un événement déclencheur et finit toujours par se ternir avec l’érosion du temps qui coule et se dépose en strates comme un souvenir de ce qui a été.

Cependant pendant ce temps de félicité, il y a une grande énergie qui peut être déployée et transmise. Quelque chose d’intense, de coloré et d’hautement transmissible.

Une force qui donne l’élan de réaliser et de se réaliser. Un élan de transmission.

Transmission de la tendresse, bienveillance, amour. Une énergie qui offre la vie et la retransmet sous forme d’ondes concentriques comme à la surface de l’eau.

La Joie c’est comme cette goutte d’eau ajoutée à une existence morose. De proche en proche, étape après étape, elle peut entrainer de puissantes transformations.

La Joie suit une courbe exponentielle, plus on l’observe au quotidien et plus elle grandit, plus on l’entretien et plus elle se fait présente. Plus elle se fait présente et plus on peut l’observer.

Tout cela dans une danse, une ronde vertueuse en 3 temps. Il y a une certaine forme de rondeur harmonique au cœur même de la Joie.

Il est possible de danser avec elle et même en elle.

Souviens toi de tout ces moments de fusion avec elle où il t’était impossible de la différencier de ton être. TU ETAIS JOIE. Si tu l’as été un jour, c’est que tu es capable de le redevenir à tout instant de ta vie. Bien sûr, dans certaines conditions c’est plus facile que d’autres mais même dans les conditions les plus extrêmes, elle est accessible, il faut parfois faire preuve de beaucoup de courage, traverser beaucoup d’obstacles et de barrières intérieures mais il est possible d’aller la retrouver. Peut-être qu’il sera difficile de la maintenir à la surface avant qu’elle ne replonge, mais ne serait-ce que ces quelques instants volé hors du temps, cet aperçu de ce qu’elle est, suffit à nourrir ton être pour pouvoir continuer à avancer.

La Joie c’est comme un carburant. Il est souvent nécessaire de passer à la station service pour refaire le plein. Et il y a tellement d’occasion dans la vie pour s’arrêter et se remplir de cette belle énergie !

Souvent nous voulons tracer tout droit, sans s’arrêter, sans faire de pause. Nous oublions de nous arrêter faire le plein et nous nous épuisons avant d’avoir atteint la destination.

Chaque jour, autant que possible, fait naître JOIE en toi, prends en soin, entretien là, réactive là régulièrement et savoure là.

Je souhaite avec ces quelques mots te transmettre une petite graine : -JOIE-

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

 

>Texte rédigé en écoutant : The Prayer (feat. Zafrir)- Timmy Trumpet, KSHMR, Zafrir<

http://www.deezer.com/track/983113272

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.