LUMIERE

Dans la flamme d’une bougie se trouve la patience, la persévérance et la bienveillance.

Dans cet espace de lumière peut se retrouver l’espérance et la présence.

Ce lieu est aussi à l’intérieur de chacun d’entre nous. Un espace ou brille une flamme, une lumière, un espoir et une vive énergie.

Etre capable d’accueillir chacune de ses parts d’ombres, c’est orienter la lumière vers elles et les éclairer. En faisant cela elles ne sont plus les ombres qu’elles étaient mais elles font partie d’un tout.

Etre capable d’écouter la lumière en soi, cela permet de tourner un autre regard sur ses ombres, de les découvrir comme quelque chose qui n’a pas pu encore être exploré ou mis en lumière.

Etre capable d’écouter l’ombre en soi, cela permet de tourner un autre regard sur sa lumière, cela permet de la voir briller, de l’apprécier et de la renforcer.

Etre capable d’accueillir sa lumière c’est être capable d’accueillir celle de l’autre. Etre en mesure d’accepter sa grandeur et sa faiblesse. Chaque flamme oscille et fluctue en intensité.

Etre capable de briller d’abord pour soi, sans attente puis seulement ensuite briller pour éclairer les autres.

La flamme de la bougie ne se soucie guère de son existence, de ce qu’elle transmet. Elle ne se soucie guère de la durée de sa vie. Elle est là, simplement dans une forme de sobriété et d’humilité.

Une grande sérénité émane d’elle.

Un repos total.

-Attention, Présence, Accueil, Dépassement, Intensité-

 

Constance

Maïeuticienne de l’âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.